Quels sont les bienfaits de la danse sur l’organisme ?

La danse fait partie des activités physiques que l’on retrouve dans toutes les cultures. C’est peut-être la raison pour laquelle son impact sur l’organisme est souvent négligé. On se cantonne à la considérer comme un élément de l’identité culturelle ou civilisationnelle d’un groupement humain. Toutefois, la danse est une activité physique qui fait intervenir toute la musculature du corps. Elle fait intervenir également le cerveau lors de l’apprentissage, de la mémorisation et de la restitution. En somme, la danse est une activité qui, au-delà du bien-être psychique qu’elle procure est bénéfique à l’organisme (le corps et la mémoire).

La danse est une forme de sport

La danse est une activité physique qui sollicite tous les muscles du corps, les uns plus que les autres en fonction du type de danse. Du reggae à la zumba, en passant par la danse classique, la danse orientale et la salsa, chaque danse insiste sur certains muscles plus que les autres. Toutefois, presque toutes les danses font intervenir l’ensemble de la musculature, des fesses aux jambes, en passant par les bras et les abdos. En outre, la danse permet d’affiner sa musculature et sa posture.

En effet, sans une correction de sa posture, il est difficile de pratiquer correctement une danse. Alors, au fur et à mesure qu’on apprenne à danser, on corrige en même temps sa posture et améliore sa démarche. La bonne humeur avec laquelle on pratique une danse est l’une des meilleures motivations pour continuer cette activité sportive contrairement aux sports classiques.

On ne sent pas la douleur et on ne veut pas arrêter. C’est pourquoi elle est recommandée pour les personnes démotivées en matière de sport et celles qui souffrent de maladies cardiovasculaires ou de faiblesse des os.

La danse booste la mémoire et la concentration

Au-delà de l’aspect corporel, la danse booste l’esprit de deux manières. D’une part, elle permet de booster la mémoire lors de la phase d’apprentissage ce qui permet de lutter contre certains troubles comme l’Alzheimer. D’autre part, elle permet de booster la capacité de concentration lors de la phase de restitution des connaissances. En effet, c’est une activité complexe qui exige de se rappeler rapidement de ce qu’on a appris et de le mettre en harmonie avec la musique.

Il s’agit de mettre son corps, sa mémoire et son psychisme en symbiose. Par ailleurs, plusieurs spécialistes sont d’accord que la danse renforce la confiance en soi. Elle permet de dominer le monde, de laisser son corps s’exprimer et s’épanouir, d’envahir l’espace et de vivre pleinement le moment présent.

Posted on: novembre 2, 2020, by :